Pages

samedi 11 juin 2016

Tortas de aceite aux fraises et mascarpone

Tortas de aceite aux fraises et mascarpone vanillé


Toujours ce temps pourri qui nous pousse à avoir la la tête ailleurs, et mon ailleurs il est souvent au delà des Pyrénées... A chaque voyage à Barcelone je rapporte des Tortas de aceite Inès Rosales ; je vous ai déjà parlé de ces merveilles originaire de Séville,  petites galettes rondes feuilletée et caramélisées au léger goût d'anis si addictives (voir ici), que les espagnols s'amusent à habiller en sucré ou en salé. Je vous en avais proposé une version salée en Septembre dernier (ici) ! Hier je suis allée au jardin ramasser quelques fraises et m'est venue l'idée de les associer pour en faire un petit dessert express ! Plus de crème dans le frigo pour faire une chantilly, mais un pot de mascarpone a fait l'affaire en remplacement. Je l'ai bien fouetté,  peu sucré (la torta apporte assez de sucre)et j'y ai ajouté de l'extrait de vanille. L'avantage du mascarpone c'est qu'on peut le dresser à l'avance, il ne va pas retomber. Le résultat est absolument délicieux, les fraises matchent bien avec la touche d'huile d'olive des tortas et les graines d'anis, les petites feuilles de menthe apportent de la fraîcheur. Les Tortas restent bien craquantes car, comme elles sont caramélisées, le jus des fraises ne les détrempe pas. Bref, on a adoré !  Ce petit dessert "du placard" pourrait bien figurer à mes menus régulièrement. 
J'ai repéré sur un blog espagnol, une recette pour  faire les tortas de aceite à la maison. C'est mon prochain challenge ! Et dans mes prochains billets, je reste en Espagne, parce que vraiment j'ai besoin de soleil :))

Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn


tortas de aceite Inés Rosales
250 g de fraises mara des bois
1 pot de mascarpone de 250 g
1 cc de sucre glace
1/2 cc d'extrait de vanille
1 vingtaine de petites feuilles de menthe 

1 - Lavez et équeutez les fraises, coupez-les en lamelles (pas trop fines) dans la hauteur.


2 - Dans un saladier fouettez le mascarpone avec le sucre glace jusqu'à ce qu'il devienne mousseux. Ajoutez l'extrait de vanille, mélangez bien. Transférez dans une poche munie d'une douille cannelée.

3 - Disposez les tortas sur 4 assiettes. Répartissez harmonieusement les fraises. Décorez avec le mascarpone à la poche à douille. Ajoutez les feuilles de menthe bien lavées, maintenez au frais jusqu'au moment de servir.


Le petit plus... Variez les fruits selon vos envies et les saisons.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 31 mai 2016

Pommes en cocotte

Pommes en cocottes




J'ai fait un grand break, désolée j'avais tellement de choses à faire que j' n'ai pas eu le temps de publier quoi que ce soit (mais j'ai cuisiné quand même). J'ai été occupée par de déménagement de mon fils qui est parti, devinez où ...? A Barcelone !!! Lui aussi, hé oui ; nous allons devoir migrer vers le sud un de ces jours... Monsieur est parti faire un aller-retour dans la capitale Catalane pour accompagner notre fiston. Je lui ai demandé de me rapporter des magazines (une petite consolation pour ne pas y être allée cette fois...). J'y ai trouvé comme toujours une mine de recettes à la fois simples et originales, mais je dois dire que le cru 2016 est particulièrement savoureux. Je vais  partager ces pépites avec vous dans les jours qui viennent. Ce que j'aime dans les recettes de ces magazines espagnols c'est qu'on trouve des associations inédites, beaucoup de recettes de légumes, de poissons, les fruits dans la cuisine, bref un beau répertoire de la cuisine méditerranéenne. Du goût, des couleurs et de la variété, je vous en parlais déjà ici en 2013 http://lasoupealacitrouille.blogspot.fr/2013/11/salade-de-maches-radis-et-raisins-au.html.

Je vais commencer par une jolie recette de pommes en cocottes ; on fait tous des pommes au four à la maison, mais présentées dans des cocottes les pommes ne s'affaissent pas et elles gardent plus de moelleux. La touche d'originalité de ce dessert assez classique, c'est l'ajout de muscat et de baies roses ; ça change tout ! Vous voulez goûter ? Suivez-moi...

Pour 4 personnes - Préparation :10 mn - Cuisson : 40 mn


4 pommes Royal Gala bio 
4 cs de muscat de Rivesaltes
4 pincées de sucre
4 pincées de cannelle
80 g de beurre salé
1 cc de baies roses

1 - Lavez et séchez les pommes, enlevez leur coeur avec un évide-pommes. Coupez une tranche sur le haut des pommes pour libérer la chair, ainsi elle cuiront mieux et n'éclateront pas (et c'est plus joli non ?). Disposez-les dans 4 cocotte allant au four, coupez la base si nécessaire pour qu'elle aient un e bonne assise. Préchauffez le four à 180°C.

2 - Dans le coeur des pommes, mettez une noix de beurre et versez une cs de muscat. Saupoudrez de sucre et de cannelle, répartissez les baies roses. Mettez  four environ 40 mn, jusqu'à ce que les pommes soient bien cuites et légèrement dorées. Dégustez chaud ou froid.


Le petit plus... Accompagnez ces pommes chaudes d'une boule de glace à la vanille.




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 31 mars 2016

Mini gâteaux de crêpes de sarrasin au saumon fumé

Mini gâteaux de crêpes de sarrasin au saumon fumé


  

Je vous disais dans mon billet d'hier que ma recette allait avoir des suites. Après avoir fait mes samoussas,  force était de constater qu'il me restait beaucoup de galettes. J'oublie qu'on n'est plus que deux à la maison et je fais des quantités industrielles. Que vais-je pouvoir faire de tous ces restes de crêpes ? Et oui, la veille je fais des galettes pour utiliser les restes et là il faut que je trouve une recette pour utiliser le reste de galettes. C'est le serpent qui se mord la queue ! C'est alors que je vois les jolis petits gâteaux de crêpes au saumon fumé de Dorian sur son blog "Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça..." (ici). La chance c'est que j'avais tous les ingrédients nécessaire chez moi, alors en deux temps trois mouvements ou presque - découper les galettes à l'emporte-pièce c'est un peu long :) - j'ai fait la recette ! Comme c'était  l'anniversaire de Monsieur, j'en ai fait des petites choses pour l'apéro : bonnes et jolies comme j'aime. Monsieur était content, alors merci qui ? Merci Dorian bien sûr ! Vous n'êtes pas obligés de passer par des méandres aussi compliqués que moi pour faire cette recette, faites-la directement avec des crêpes de froment ou de sarrasin, selon vos goûts.

Pour 4 personnes - Préparation : 40 mn


5/6 galettes (crêpes) de sarrasin
6 tranches de saumon fumé
1/4 de concombre coupé en très fines tranches à la mandoline
8 cs de mascarpone
1 tige d'aneh haché  1 petit bouquet de ciboulette ciselée
1 cs de gros sel
poivre noir du moulin

1 -  Mettez le concombre dans une passoire avec le sel et laissez reposer une trentaine de minutes. Rincez ensuite les tranches sous l'eau froide et essuyez-les soigneusement.

2 - Posez les galettes bien à plat sur le plan de travail et découpez des cercles à l'aide d'un emporte-pièce de 6 cm. Découpez le saumon également avec l'emporte-pièces. Mélangez le mascarpone avec la ciboulette, poivrez.

3 - Pour réaliser le montage des gâteaux de crêpes, posez une crêpe, puis dessus une tranche de saumon, une crêpe, puis des rondelles de concombre, une crêpe sur laquelle vous tartinerez du mascarpone aux herbes. Renouvelez toutes ces étapes et terminez par une crêpe que voue pourrez décorer de fleurs de petites roses de saumon fumé (fac). Servez frais à l'apéritif ou en entrée avec une salade de jeunes pousses.


Le petit plus... Pour ceux qui n'aiment pas le saumon remplacez-le par du jambon de Parme.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 mars 2016

Galettes de sarrasin comme des samoussas

Galettes de sarrasin comme des samoussas



Comment accommoder un reste de blanquette de veau ? Voilà mon récent dilemne. Je n'aime pas jeter, surtout ce bon veau que j'achète en direct à la ferme. Alors je me suis un peu creusé les méninges et j'ai décidé de faire des galettes de sarrasin comme des samoussas pour transformer ma blanquette en jolis triangles tous dorés. Cuisiner les restes, ça demande un peu de travail mais ça vaut le coup, bon et puis j'ai le temps alors... C'est parti : une pâte à galette, repos, cuisson des galettes et confection avec pliage des samoussas puis passage au four. Tout ça m'a pris une bonne partie de mon après-midi, mais le résultat en valait la chandelles. C'est beau et c'est bon, accompagné d'une salade bien relevée et d'un verre de vin blanc,  à proposer en entrée ou pour un repas léger, voire même à l'apéro ! Si vous manquez de temps pour confectionner vos galettes de blé noir, vous pouvez en acheter des toutes prêtes ou bien vous en faites en quantité, vous les congelez et vous les avez à disposition en temps voulu.  Vous verrez que cette recette a pris des allures épiques puisqu'elle a une suite... à voir dans mon prochain billet.
Suivez-moi en cuisine pour celle-ci !

Pour 4 personnes - Préparation : 30 mn - Repos 1 h 30 mn - Cuisson : 40 mn


Un reste de blanquette de veau
30 g de beurre

Pour les galettes
330 g de farine de blé noir (sarrasin)
10 g de gros sel
75 cl d'eau froide
1 oeuf 
 

1 -  Dans un saladier, mélangez la farine et le gros sel.  Versez l'eau en deux ou trois fois, tout en mélangeant à l'aide d'un fouet. On obtient une pâte lisse et épaisse à laquelle on ajoute un oeuf pour donner une belle coloration à la cuisson. Couvrez d'un film alimentaire et laisser reposer 1 à 2 heures au réfrigérateur. 

2- Pendant ce temps faite réchauffer votre reste de blanquette juste assez pour pouvoir retirer la viande et les champignons de la sauce, découpez le tout en petits morceaux sur une planche. Dans un récipient déposez la viande et ajoutez assez de sauce pour que le mélange ne soit pas sec, attention de ne pas en mettre trop sous peine de voir vos samoussas se détremper et couler. Laissez refroidir.

3 - Confectionnez vos galettes : graisser la crêpière avec un papier absorbant imbibé d'huile. Verser une louche de pâte, lissez avec le  râteau à crêpe (aussi appelé la rozell) attendre que la galette colore pour la décoller à l'aide d'une spatule et la retourner. La laisser cuire encore 1 minute environ. Continuez jusqu'à épuisement de la pâte.

4 - Sur une planche, découpez des bandes de 4 à 5 cm de large dans les galettes (réservez les chutes pour d'autres utilisation). Déposez une cuillerée de blanquette en haut de chaque bande et pliez pour former les samoussas. Si vous ne savez pas comment faire allez voir ici pour la technique de pliage. déposez tous vos samoussas sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. Faites fondre le beurre et badigeonnez les samoussas au pinceau. Mettez-les au four à 180°c une dizaine de minutes pour les réchauffer et les dorer légèrement, surveillez bien pour qu'il ne brûlent pas. Servez aussitôt avec une salade verte.


Le petit plus... Maintenant libre à vous de faire la même chose avec d'autres garnitures. Tous les restes conviennent pourvu qu'il se réchauffent, viandes ou légumes.







Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 mars 2016

Pâques aux tisons

Pâques aux tisons


En cherchant des idées pour mon gâteau de Pâques, dans mon vieux livre de pâtisserie je suis tombée sur ce gâteau appelé Pâques aux tisons, le bien nommé vu les fraîches températures que nous avons cette année. Je m'en suis inspiré pour la version définitive de mon dessert chocolat et café. Je ne fais pas souvent de gros gâteaux de ce genre, mais cette année je me suis lancée. Il m'a demandé pas mal de travail, il vaut mieux commencer la veille pour être tranquille. Des couches de biscuit chocolat et un peu de rhum,  de la crème au beurre café pour l'intérieur et pour masquer, de la chantilly au  mascarpone légèrement parfumée au café. Nous avons adoré ici et je suis satisfaite de ma déco (oui je me mets en mode j'me la pète), je le trouve assez joli personnellement :))
Je vous explique comment j'ai fait ?  


Pour 10 personnes - Préparation : 1 h - Cuisson : 30 mn 

 
Pour le gâteau au chocolat 
300 g de chocolat 
70 g de beurre
6 oeufs
150 g de sucre en poudre
100 g de  frarine
2 cs de rhum
1cs de levure chimique

Pour la crème au café
200 g de beurre mou
100 g de sucre
2 oeufs
1 cs d'extrait de café

Pour le mascage et la déco
100 ml de crème fleurette
100 g de mascarpone
30 g de sucre glace
amandes hachées
petits oeufs en chocolat
 
 1 - La veille, faites fondre au bain-marie le chocolat et le beurre. Laissez tiédir. Dans un saladier travaillez les jaunes d'oeufs et le sucre, ajoutez à ce mélange la farine, la levure, le chocolat et le beurre fondu ainsi que le rhum. Incorporez les blancs montés en neige avec précaution en soulevant bien la masse pour ne pas casser les blancs.

2 - Beurrez 2 moules de 20 cm de diamètre. Chemisez le fond avec un disque de papier sulfurisé, répartissez la pâte dans ces deux moules et faites cuire au four à 170°C . Démoulez-les et laissez-les refroidir sur une grille. 

3 - Pour la crème au café : dans une petite casserole travaillez, sur feu doux, les 2 oeufs entiers avec le sucre. Quand celui-ci est 
fondu, retirez la casserole du feu et laissez refroidir. Travaillez le beurre pour le rendre crémeux puis versez le mélange oeufs-sucre et l'extrait de café en battant bien jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Coupez chaque biscuit en deux disques égaux. Superposez tous ces disques en intercalant entre chacun une couche de crème au café (je n'ai pris que 3 disques, je trouvais que cela faisait trop gros). Mettre au réfrigérateur pour la nuit.

4 - Le jour même, sortez à l'avance le mascarpone pour qu'il ne soit pas trop dur. Par ailleurs placez un saladier au freezer ainsi que les fouets du batteur. Ensuite versez la crème fleurette dans le saladier et battez-la en chantilly, ajoutez le sucre glace, le mascarpone et l'extrait de café. Battez jusqu'à ce que le tout soit homogène.  Masquer de dessus et les bords du gâteau. Lissez à la spatule. Terminez la décoration avec des petits oeufs et des amandes hachées. Laissez au frais jusqu'au moment de servir, le chantilly au mascarpone va se "solidifier" au froid.


Le petit plus... Vous pouvez changer le parfum de la crème au beurre, la parfumer avec un alcool ou la remplacer par une compotées de fruits rouges. Dans ce cas n'ajoutez rien à la chantilly au mascarpone.

 

 





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 mars 2016

Sardines marinées

Sardines marinées

Dans les magazine Saveurs il y a toujours des recettes qui sortent de l'ordinaire, dans le numéro de Juillet 2015 on présentait un dossier sur Sébastien Porquet ( La table des Corderies), jeune chef qui officie en Baie de Somme et qui aime ajouter à sa cuisine des herbes sauvages et des fleurs qu'il va cueillir au grand air dans sa belle région. J'ai été tout de suite attirée par sa recette de célan mariné, la présentation m'a beaucoup plu et j'ai eu envie de tester. Le célan (sardine de la Manche) je n'en avais jamais entendu parler, j'ai acheté des sardines bretonnes, 2 belles sardines qui ne m'ont presque rien coûté (0,85 €) et je suis allée cueillir des petites fleurs et des herbes fraîches au jardin (fleurs de menthe, de lavande, de basilic, d'origan et pensées ainsi que mâche,      ciboulette, persil et thym). J'ai fait cette recette en  septembre avec les fleurs du moment, en ce moment il y en a d'autres, à vous de voir... Avec ça nous avons fait un festin ! Les sardines j'adore mais les cuire à la maison j'aime moins ; cette recette offre une cuisson douce proche de la marinade, ainsi la sardine conserve une chair très moelleuse et pas d'odeurs désagréables dans la cuisine ! C'est un plat très frais, parfait en entrée à la maison ou sur la terrasse. A servir avec une salade de jeunes pousses. Si vous voulez en faire un plat de résistance, augmentez le nombre de sardines par personne.

Pour 4 personnes - Préparation : 15 mn - Cuisson : 3 h - Repos : 12 h

4 sardines (ou des célans)
50 cl d'huile d'olive
2 citrons verts bio
2 cs de sel de Guérande
1 assortiment de fleurs et plantes comestibles et aromatiques (selon la saison)
1 cc de fleur de sel de Guérande


1 - Ecaillez les sardines en grattant bien avec le dos d'une lame de couteau ou une cuillère. Videz-les en faisant une incision aux ciseaux, laissez les poissons entiers avec leur tête. Lavez-les à l'eau froide et épongez-les bien dans un torchon propre. Disposez les sardine bien à plat dans un récipient rectangulaire.

2 - Dans une casserole, portez l'huile d'olive à ébullition. Pendant la montée en température, ajoutez le sel et le jus des citrons dont les zestes auront été râpés et réservés dans un récipient hermétique (on peut aussi ajouter des feuilles de romarin, thym ou laurier dans l'huile). Quand l'huile est bouillante, versez-la sur les sardines (l'huile doit les recouvrir entièrement) et laissez refroidir à température ambiante 1 heure ou 2 selon la taille des poissons (ils vont cuire tout doucement), puis réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

3 - Au moment de servir, égouttez les sardines dressez-les sur des assiettes et assaisonnez-les avec la fleur de sel de Guérande, saupoudrez de zestes de citrons râpés et parsemez de fleurs et plantes ciselées à votre goût (ici fleurs de menthe, de lavande, de basilic, d'origan et pensées ainsi que mâche, ciboulette, persil et thym frais). Dégustez frais avec une salade.


Le petit plus... Selon les saisons vous pourrez  varier les herbes et les fleurs comestibles, voire même quelques petits fruits rouges acidulés. Accompagnez vos poissons d'un  entre-deux mers.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 mars 2016

Tourte à la viande de boeuf et aux oeufs


Tourte à la viande de boeuf et aux oeufs

Parfois je n'ai pas d'inspiration à l'heure de préparer le dîner, alors je vais fouiller dans mes vieux cahiers de recettes et je repêche des trésors enfouis. Il en est allé ainsi pour cette tourte inspirée d'une recette de Nigella Lawson, faite il y a environ 15 ans et griffonnée dans un coin. Elle me fait penser aux pâtés de Pâques que l'on fait dans le Berry (recette ici) avec une note plus spicy. On n'est pas loin de Pâques alors pourquoi pas cette version made in England ? Ce que je peux vous dire c'est qu'il n'en est pas resté... C'est un signe ça non ? Je vous montre la marche à suivre !


Pour 6 personnes - Préparation : 30 mn - Cuisson : 50 mn



2 disques de pâte brisées
400 g de boeuf haché
2 oignons émincés
1 douzaine d'olives noires dénoyautées
5 tomates bien mûres ou une boîte de tomates pelées
4 oeufs durs bio + 1 jaune d'oeuf frais pour dorer
2 cs d'huile d'olive
1 pincée de poivre de jamaïque
sel, poivre


1 -  Dans une poêle, faites dorer les oignons émincés dans l'huile d'olive, ajoutez les tomates pelées et coupées en dés. Ajoutez la viande de boeuf hachée et faites dorer en remuant régulièrement. Salez poivrez et ajoutez la pincée de poivre de jamaïque, mélangez bien et faites revenir une quinzaine de minutes. Hors du feu ajoutez les olives coupées en morceaux. Laissez tiédir.


2 - Foncez un moule à tourte  beurré de 25 cm avec le premier disque de pâte brisée en laissant dépasser les bords. Piquez le fond avec une fourchette. Versez et étalez le mélange à la viande refroidi. Ecalez les oeufs, coupez-les en deux et disposez-les sur la viande en les enfonçant un peu. Couvrez avec le second disque de pâte et refermez les bords en les soudant avec de l'eau. Décorez la tourte à votre goût. Laissez reposer au froid 20 mn.

3 - Dorez la tourte avec un jaune d'oeuf passé au pinceau. Pensez à faire un ou deux petit trous pour laisser la vapeur s'échapper. Mettez à cuire au four préchauffé à 180°C pendant environ 30 mn. Le dessus doit être doré, mais si il brunit trop vite, couvrez-lez avec un papier d'aluminium. Servez chaud ou froid avec une salade verte.

 
Le petit plus... Si vous voulez vous la jouer "pâté de Pâques" façonnez votre tourte en forme de pain assez allongé et laissez les oeufs entiers à l'intérieur.

Rendez-vous sur Hellocoton !