Pages

mardi 16 décembre 2014

Biscuits de Noël en pain d'épices

Biscuits de Noël en pain d'épices


Bientôt les fêtes ! Aujourd'hui je vous propose de jolis biscuits aux saveurs épicées à suspendre dans votre arbre de Noël. Les miens ont un goût particulier puisque les épices m'ont été offertes par mon ami Jacky qui me les a rapportées de La Réunion (je vous en reparlerai bientôt), le goût de l'amitié dans ces petits biscuits de Noël ça les rend encore plus précieux ! Avec cette recette on combine cuisine et travaux manuel, il faut y consacrer un peu de temps mais le jeu en vaut la chandelle, préparez-les un jour où vous ne serez pas dérangés. Je suis assez fière du résultat je dois dire, ils sont parfaits comme cadeaux gourmands à glisser dans vos paniers de Noël. Vous me suivez ? Je vous explique tout !

Pour une quarantaine de pièces - Préparation :15 mn - Repos : 1 h - Cuisson : 10-12 mn - Glaçage des biscuits : au moins 2 h

Pour les biscuits :
125 g de miel d'acacia
50 g de beurre
60 g de sucre
1 cs de cacao amer en poudre
1 cc de cannelle
1/2 cc de muscade râpée
1/2 cc de gingembre en poudre
250 g de farine
1 cc de levure chimique
1 pincée de sel
1 jaune d'oeuf


Pour le glaçage :
250 g de sucre glace
1 blanc d'oeuf
le jus d'1/2 citron
des perles en sucre


1 - Mélangez dans un une casserole à feu doux le miel, le beurre, le sucre, le cacao et les épices, en mélangeant jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Dans un saladier versez la farine, le sel et la levure. Incorporez-y la préparation au miel, petit à petit ainsi que le jaune d'oeuf. Pétrissez la pâte jusqu'à ca qu'elle soit bien lisse. Laissez reposer 1 heure à température ambiante.


2 - Chauffez votre four à 180°C. Abaissez la pâte sur un plan fariné à une épaisseur de 0,5 cm. Découpez les formes de votre choix avec des emporte-pièces et déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Trouez-les (j'ai utilisé une douille ronde de 3 mm) et mettez-les au four pour 10  à 12 mn, surveillez-les bien ils ne doivent pas brunir. Laissez refroidir sur une grille.


3 - Quand les biscuits sont bien froids,,préparez le glaçage en mélangeant vigoureusement le sucre glace et le blanc d'oeuf, ajoutez le jus de citron et mélangez encore jusqu'à ce que le mélange soit parfaitement lisse.  Versez dans une poche munie d'une douille de décoration assez fine et décorez vos biscuits selon votre imagination, agrémentez la déco avec des perles que vous devez poser avant que le glaçage ne sèche, aidez-vous d'une petite pince pour poser les perles avec précision et enfoncez-les légèrement. Laissez séchez le glaçage au moins une journée et passez un joli ruban dans les trous. Il ne vous restera plus qu'à suspendre vos biscuits dans le sapin.

Le petit plus... Pour plus de facilité glissez dans vos biscuits un ruban "armé"(muni de fils métalliques). 


 


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 décembre 2014

Fondant marron chocolat et poires

Fondant marron-chocolat et poires


Aujourd'hui je vous sers un dessert de fête facile à faire et pas cher : un fondant alliant le subtil mélange du chocolat et de la crème de marrons. Je l'ai cuit en parts individuelles parce que c'est plus joli , mais rien ne vous empêche de le faire en une seule pièce dans un moule carré de 20 cm. J'ai accompagné mes petits fondants de quartiers de poires Williams pour apporter de la fraîcheur, mais vous pouvez tout aussi bien ajouter une boule de glace à la vanille ou de la crème anglaise. Voici la recette !

Pour 6 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 30 mn


3 œufs
500 g de crème de marrons
100 g de chocolat noir à pâtisser
80 g de beurre salé
2 poires Williams rouges
sucre glace pour décorer (fac) 

décors en sucre (perles, fruits séchés...)

1 - Dans un saladier, battez les œufs avec la crème de marrons. Ajoutez le beurre et le chocolat fondus. Mélangez bien. Beurrez des moules individuels (pas nécessaire s'ils sont en silicone) ou tapissez le fond d'un moule carré de 20 cm avec du papier sulfurisé. Versez-y la préparation. 

   2 - Préchauffez votre four à 160°C. Mettez le fondant à cuire 30 minutes. Laissez refroidir et mettez-le au réfrigérateur au moins 2 heures. N'hésitez pas à mettre les petits moules (surtout ceux en silicone) au congélateur avant de démouler, cela évitera que les fondant  se cassent.

3 - Après avoir ôté les parties dures, coupez les poires en tranches que vous disposerez en rosaces sur les assiettes, déposez un fondant au cente de chaque assiette, saupoudrez-les de sucre glace et décorez avec des perles en sucre et des éclats de fruits déchés, ici des framboises. Servez aussitôt.
 
 
Le petit plus... Quand je fais ce fondant en une pièce , parfois je le coupe en petits carrés que je dispose sur les cuillères, et je place sur chacun une petite boule de glace vanille faite avec une cuillère parisienne (oui la même que pour les billes de melon) trempée au préalable dans l'eau chaude. C'est parfait pour les cafés gourmands.
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 9 décembre 2014

Sablés vitraux

Sablés vitraux


J'avais vu ces petits sablés il y plusieurs années dans une émission sur Noël sur une chaîne de TV anglaise, j'avais gardé l'idée dans un coin de ma tête. De jolis biscuits transparents à suspendre dans le sapin de Noël. J'ai un peu tâtonné mais voici  ma réalisation : il suffit de faire des sablés de les évider, commencer la cuisson et de déposer dans les "trous"des bonbon durs aux fruits de toutes les couleurs. Je vous conseille de faire un essai de cuisson avec une seule pièce pour faire vos réglages de température et de durée de cuisson. Pensez aussi à faire des trous pour passer une ficelle ou un ruban. Je vous explique ?

Pour une vingtaine de biscuits - Préparation : 30 mn - Cuisson : 10-12 mn


100 g de beurre mou
150 g de farine
100 g de sucre
2 jaunes d'oeuf
1 zeste de citron râpé 
des bonbons durs aux fruits de couleurs différentes

 
1 -  Tamisez la farine dans un saladier, puis ajoutez le beurre ramolli coupé en morceaux. Amalgamez du bout des doigts. Ajoutez le sucre et le zeste de citron puis incorporez les deux jaunes d'oeufs. Lorsque la pâte est homogène, formez une boule et mettez-la à reposer une heure au frais.   


2 -  Préchauffez le four à 180°C. Etalez la pâte sur 4 à 5 mm d'épaisseur sur un plan fariné. Découpez des biscuits à l'emporte-pièce. Déposez les biscuits sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé. Evidez ces formes avec un emporte-pièce plus petit, placez 30 mn au réfrigérateur. Faites un petit trou à chaque biscuit pour passer une ficelle, j'ai utilisé l'embout d'une douille fine ronde.

3 -  Faites cuire les biscuits 5 à 7 mn (ils ne doivent pas être encore cuits, encore blancs). Sortez-les du four et baissez la temprérature à 160°C, posez un bonbon dans chaque biscuit dans le "trou". Remettez les biscuits au four et continuez la cuisson encore 5 à 7 mn, surveillez-les bien et quand les bonbons sont fondus sortez les biscuits sans attendre. Laissez refroidir sur la plaque. Ensuite passez une ficelle ou un ruban dans chaque biscuit et suspendez-les dans le sapin.
 
Le petit plus... Vous pouvez en faire un mobile. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon beau sapin...

Mon beau sapin...


Aujourd'hui je ne vais pas vous parler de cuisine ; j'ai envie de partager  avec vous une idée que j'ai eu ! Je n'avais pas envie de déplacer les meubles cette année pour mettre le sapin de Noël, alors j'ai pris une guirlande lumineuse et je l'ai accrochée au mur avec des crochets à tableaux pour un faire un joli sapin. J'ai installé une étoile et quelques rubans, une guirlande de flocons de neige et en moins d'une demi-heure voilà une déco de fête réussie ! J'ai mis les photos sur facebook (ici) et mon idée a aussitôt été reprise par mon amie Sylviane qui a décoré la salle des famille du service hospitalier où elle travaille. Je me suis donc dit que peut-être cela pourrait vous plaire à vous aussi. Cela peut être une bonne alternative pour tous ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter un sapin cette année. Je vous montre mes photos ?
Et si vous en faites un chez vous montrez-moi les photos hein,  Joyeux Noël à tous !!!
 












Allez, maintenant je retourne cuisiner !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 6 décembre 2014

Endives farcies et sauce au citron

Endives farcies et sauce au citron



Décembre est là déjà,  nous allons commencer à nous pencher sur les repas de fête. La crise sévit toujours et les temps sont durs pour tout le monde ;  je vous propose un plat économique, mais néanmoins original, à intégrer dans vos menus de fête : des endives farcies ! Vous n'y croyez pas,  hein ? C'est l'un de mes plats fétiches, un de ceux dont on ne se lasse jamais. Les endives, cuites à la vapeur, sont remplies avec une farce au jambon, aux champignons et aux herbes puis caramélisées au four et enfin servies avec une sauce au citron et au paprika qui apporte de la chaleur et du peps à ce joli plat hivernal. Un délice ! Tout le monde en redemande ici ! Vous voulez savoir comment faire, suivez-moi !

Pour 6 personnes - Préparation 35 mn - Cuisson : 1 h

12 endives moyennes
2 oignons
250 g de champignons de Paris
600 g de jambon à l'os (ou des talons de jambon)
2 œufs
1 bouquet de persil plat
1 bouquet de cerfeuil
100 g de guyère râpé
50 g de parmesan fraîchement râpé
huile d'olive
sel, poivre noir du moulin
noix de muscade 

Pour la sauce : 30g de beurre
3 échalotes hachées
1 citron non traité
1 cuillère à soupe de farine
1 verre de bouillon de volaille
sel, poivre noir du moulin 100g de crème fraîche1 cuillère à soupe de paprika





1 - Lavez les endives. Placez-les dans un cuit-vapeur, salez légèrement et faites-les cuire environ 20 minutes, couvercle fermé.
 
2 - Préparez la farce. Hachez les champignons et les oignons finement et faites-les revenir doucement dans un peu d'huile d'olive. Hachez aussi le jambon ainsi que les fines herbes et ajoutez-les hors du feu au hachis de champignons et d'oignons. Salez, poivrez, ajoutez un peu de noix de muscade, les œufs entiers, le parmesan et le gruyère râpé. 


3 - Lorsque les endives sont cuites, laissez-les égoutter et tiédir un peu. Épongez-les avec un torchon en pressant dans vos mains pour enlever toute l'eau. Écartez délicatement les premières feuilles et coupez les cœurs à l'aide d'un couteau, puis hachez tous les cœurs et mélanger à la farce au jambon. 
 
4 - Allumez le four à 180°C (thermostat 6). Remplissez chaque endive de farce (pour cela, posez l'endive dans votre main), rabattez les feuilles latérales pour maintenir la farce, disposez les endives farcies dans un plat allant au four et arrosez-les d'huile d'olive. Enfournez 30 minutes environ jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. 
 

5 - Préparez la sauce. Faites revenir les échalotes dans le beurre, ajoutez la farine, remuez à l'aide d'une cuillère et dès que la préparation mousse, versez 1 verre de bouillon de volaille, le jus et le zeste râpé d'un citron, fouettez pour éviter les grumeaux, salez et laissez frémir 15 minutes. Délayez le paprika dans un peu de crème fraîche puis mélangez-le à la sauce ainsi que le reste de crème fraîche en remuant vivement. Poivrez et réservez au chaud.
Disposez les endives sur des assiettes préchauffées et accompagnez- les de sauce au citron.


Le petit plus... Servez avec un Beaujolais-Villages. Pour vos repas de fête, préparez les endives farcies à l'avance et réchauffez-les à four doux  juste avant le repas. La sauce se réchauffe bien aussi. 

Source : "Saveurs" années 90 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 novembre 2014

Le pâté à la citrouille

Le pâté à la citrouille



Ma belle-famille est originaire du Berry, où les recettes ancestrales sont faites de choses simples. J'ai déjà publié cette recette sur ce blog (ici) sous forme de tourte (c'est plus vite fait) mais les "vrais"berrichons vous diront qu'il n'y a pas besoin de moule à tarte,  que le vrai pâté il se fait directement sur la plaque du four !!! Certes !  Alors cette fois j'ai eu envie de m'amuser un peu ( besoin aussi de me vider la tête), de faire du bon et du beau ! C'est l'occasion aussi de vous montrer plus en détail la "fabrication" du pâté telle que me l'a montrée ma belle-mère il y a ... longtemps. Je sais que je risque, une fois de plu, de m'attirer les foudres des berrichonnes pur jus qui m'ont déjà écrit (pas gentiment du tout)  pour me dire qu'il fallait cuire à part la citrouille et la laisser égoutter... Je leur dis : "que nenni",  je ne changerai pas d'un iota. La recette est ainsi dans la famille depuis au moins le 19ème siècle, pas question que je sois celle qui déroge ; pas envie que belle-maman vienne me hanter...! 

Entre deux couches de pâte brisée on place des dés de citrouille, des oignons coupés fin, du persil et un bon assaisonnement ; un coeur fondant dans une croûte dorée et croustillante que j'ai décorée avec des motifs découpés dans les chutes de pâte et collés à l'eau. J'ai dessiné aussi des feuilles à l'aide d'une lame fine sur la pâte. Bien sûr cela prend du temps, pour moi c'était une récréation. et cela vous donnera peut-être des idées pour vos tourtes de fête. Je vous montre ?

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 45 mn - Cuisson : 45 mn


480 g de farine
240 g de beurre mou
1 cc de sel fin
15 cl d'eau 
400 g de citrouille épluchée et coupée en petits dés
2 oignons finement émincés
1 beau bouquet de persil 
1 jaune d'oeuf  + 1 cc de lait pour dorer
sel,  poivre


1 - Mélangez la farine et la cuillère de sel, ajoutez le beurre et émiettez-le du bout des doigts, poivrez. Versez l'eau et pétrissez rapidement pour former une boule (vous pouvez effectuer cette opération dans un robot muni d'une pale pour pétrir). Laissez reposer la pâte au frais 30 mn.

2 -  Préchauffez votre four à 180°C. Beurrez une grande plaque à pâtisserie. Sur un plan de travail fariné, déposez la pâte brisée et coupez-la en deux parties, une un peu plus grosse que l'autre car il en faudra une plus grande pour l'abaisse du dessus. Etalez  la part de pâte la plus petite en rectangle, sur environ 3 mm d'épaisseur et déposez-la sur la plaque beurrée. piquez-la à la fourchette. Disposez dans l'ordre les dés de citrouille, les oignons émincés et le persil ciselé, en laissant un bord de 2 cm libre tout autour. Salez et poivrez généreusement car la citrouille est assez fade. A l'aide d'un pinceau, mouillez le pourtour laissé libre de la pâte.


3 - Abaissez l'autre morceau de pâte en un rectangle un peu plus grand que le premier pour tenir compte du volume des ingrédients déposés. Déposez-le sur le premier rectangle de pâte et appuyez bien les contours. Si vos bords sont inégaux, vous pouvez les recouper avec un grand couteau bien aiguisé. Chiquetez les bords de la pâte tout autour. 


4 - Dans les chutes de pâtes, découpez des motifs que vous collez à l'eau ou dessinez sur la pâte avec une lame fine. Faites un trou (cheminée) pour que la vapeur puisse s'échapper au cours de la cuisson. Badigeonnez avec un pinceau le dessus de votre pâté avec le jaune d'oeuf délayé dans le lait. Mettez au four pendant 45 mn, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré. Servez bien chaud avec une salade verte.
Le petit plus... Dans certains coins du Berry on y adjoint de la crème fraîche liquide, versée par le trou de "la cheminée" du pâté au moment de servir.









Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 novembre 2014

Gnocchis de butternut à la Fourme d'Ambert et aux noix

Gnocchis de butternut à la Fourme d'Ambert et aux noix


Comme tous les ans à cette période, je reçois d'un ami de mon père des pleines caisses de courges. La semaine dernière j'en ai fait de la marmelade aux pommes et aux agrumes (voir ici la recette), aujourd'hui je vous propose une recette salée. J'ai déjà fait des gnocchis dans ce blog (ici) en voici une nouvelle variante avec une sauce bien crémeuse à la Fourme d'Ambert avec des noix concassées et de petits morceaux de Fourme "crus", franchement ici on s'est régalés ! C'est un plat un peu typé, je vous l'accorde, réservé aux amateurs de fromage à pâte persillée. Si c'est votre cas, alors suivez-moi, je vous dis tout !

Pour 4 personnes - Préparation : 45 mn – cuisson: 6o mn + 2 mn par «fournée» - repos: 30 mn
 
1 courge butternut
2 cs d'huile d'olive
1/2 cc de noix de muscade râpée
200 g de farine
1 jaune d'oeuf
25 cl de crème liquide
150 g de Fourme d'Ambert
1 poignée de cerneaux de noix
sel, poivre noir du moulin





1 -  Préchauffez votre four à 180 °C. Coupez la courge en deux dans le sens de la longueur, ôtez les pépins et la chair fibreuse du coeur. Badigeonnez-la d'huile d'olive, salez et poivrez. Placez les deux moitiés de courge sur une plaque à four et enfournez environ une heure (vous pouvez aussi la faire cuire à la vapeur 15 mn en dés). Laissez tiédir puis séparez la chair de la peau et mixez-la. S'il reste de l'eau dans  cette  purée, séchez-la en la faisant chauffer dans une casserole à feu moyen en remuant sans arrêt. Laissez refroidir.

2 -  Dans la chair de courges - j'en ai obtenu 450 g - ajoutez le jaune d'oeuf,  la noix de muscade et la farine. Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre et pétrissez jusqu'à obtention d'une pâte lisse et homogène, rajoutez un peu de farine si nécessaire. Couvrez d'un torchon propre et laissez reposer à température ambiante 30 mn.

 3 – Sur un plan de travail bien fariné, posez la pâte reposée, prenez-en un morceau et roulez-le en boudin fins et long de 1,5 ou 2 cm de diamètre environ. Débitez-le en tronçons de 2 cm que vous déposerez sur une plaque munie de papier sulfurisé en évitant  qu'ils se touchent. Continuez jusqu'à épuisement  de la pâte et placez au frais en attendant la cuisson.

 4 – Au moment du repas, dans une casserole, faites chauffer la crème liquide. Ajoutez-y 100 g de Fourme d'Ambert coupée en morceaux, faites fondre le fromage en remuant bien. Poivrez généreusement. Gardez au chaud. Dans une grande casserole portez de l'eau salée à ébullition, baissez un peu le feu pour maintenir une petite ébullition . Plongez-y les gnocchi par petites quantité 1 à 2 mn, ils remontent à la surface quand ils sont cuits. Sortez-les de l'eau avec une écumoire et posez-les sur un grand plat avec un torchon plié en 4 pour absorber l'eau (ou du papier absorbant).

5 – Servez les gnocchis sans attendre dans 4 assiettes avec la sauce au fromage. Répartissez les cerneaux de noix concassés ainsi que le reste de Fourme d'Ambert coupée en petits morceaux. Donnez un tour de moulin à poivre et dégustez chaud.


Le petit plus... Ce plat est l'accompagnement parfait d'un rôti de veau ou de porc.


Rendez-vous sur Hellocoton !