Pages

lundi 24 novembre 2014

Le pâté à la citrouille

Le pâté à la citrouille



Ma belle-famille est originaire du Berry, où les recettes ancestrales sont faites de choses simples. J'ai déjà publié cette recette sur ce blog (ici) sous forme de tourte (c'est plus vite fait) mais les "vrais"berrichons vous diront qu'il n'y a pas besoin de moule à tarte,  que le vrai pâté il se fait directement sur la plaque du four !!! Certes !  Alors cette fois j'ai eu envie de m'amuser un peu ( besoin aussi de me vider la tête), de faire du bon et du beau ! C'est l'occasion aussi de vous montrer plus en détail la "fabrication" du pâté telle que me l'a montrée ma belle-mère il y a ... longtemps. Je sais que je risque, une fois de plus, de m'attirer les foudres des berrichonnes pur jus qui m'ont déjà écrit (pas gentiment du tout)  pour me dire qu'il fallait cuire à part la citrouille et la laisser égoutter... Je leur dis : "que nenni",  je ne changerai pas d'un iota. La recette est ainsi dans la famille depuis au moins le 19ème siècle, pas question que je sois celle qui déroge ; pas envie que belle-maman vienne me hanter...! 

Entre deux couches de pâte brisée on place des dés de citrouille, des oignons coupés fin, du persil et un bon assaisonnement ; un coeur fondant dans une croûte dorée et croustillante que j'ai décorée avec des motifs découpés dans les chutes de pâte et collés à l'eau. J'ai dessiné aussi des feuilles à l'aide d'une lame fine sur la pâte. Bien sûr cela prend du temps, pour moi c'était une récréation. et cela vous donnera peut-être des idées pour vos tourtes de fête. Je vous montre ?

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 45 mn - Cuisson : 45 mn


480 g de farine
240 g de beurre mou
1 cc de sel fin
15 cl d'eau 
400 g de citrouille épluchée et coupée en petits dés
2 oignons finement émincés
1 beau bouquet de persil 
1 jaune d'oeuf  + 1 cc de lait pour dorer
sel,  poivre



1 - Mélangez la farine et la cuillère de sel, ajoutez le beurre et émiettez-le du bout des doigts, poivrez. Versez l'eau et pétrissez rapidement pour former une boule (vous pouvez effectuer cette opération dans un robot muni d'une pale pour pétrir). Laissez reposer la pâte au frais 30 mn.

2 -  Préchauffez votre four à 180°C. Beurrez une grande plaque à pâtisserie. Sur un plan de travail fariné, déposez la pâte brisée et coupez-la en deux parties, une un peu plus grosse que l'autre car il en faudra une plus grande pour l'abaisse du dessus. Etalez  la part de pâte la plus petite en rectangle, sur environ 3 mm d'épaisseur et déposez-la sur la plaque beurrée. piquez-la à la fourchette. Disposez dans l'ordre les dés de citrouille, les oignons émincés et le persil ciselé, en laissant un bord de 2 cm libre tout autour. Salez et poivrez généreusement car la citrouille est assez fade. A l'aide d'un pinceau, mouillez le pourtour laissé libre de la pâte.


3 - Abaissez l'autre morceau de pâte en un rectangle un peu plus grand que le premier pour tenir compte du volume des ingrédients déposés. Déposez-le sur le premier rectangle de pâte et appuyez bien les contours. Si vos bords sont inégaux, vous pouvez les recouper avec un grand couteau bien aiguisé. Chiquetez les bords de la pâte tout autour. 


4 - Dans les chutes de pâtes, découpez des motifs que vous collez à l'eau ou dessinez sur la pâte avec une lame fine. Faites un trou (cheminée) pour que la vapeur puisse s'échapper au cours de la cuisson. Badigeonnez avec un pinceau le dessus de votre pâté avec le jaune d'oeuf délayé dans le lait. Mettez au four pendant 45 mn, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré. Servez bien chaud avec une salade verte.
Le petit plus... Dans certains coins du Berry on y adjoint de la crème fraîche liquide, versée par le trou de "la cheminée" du pâté au moment de servir.









Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

pequeryfrançoise a dit…

quelle belle réalisation gourmande!

Isabelle Bonneau a dit…

Merci Françoise, j'ai affaire à une spécialiste au vu de toutes tes jolies recettes. Bisous!

Fadette a dit…

Il est magnifique et donne vraiment à saliver. Bravo et merci pour le partage.

Betty a dit…

Quel talent! tu peux être fière de toi!

Anonyme a dit…

Vous ne laissez pas dégorger votre citrouille , la veille ?

Isabelle Bonneau a dit…

Chèr(e) Anonyme je crois que vous n'avez pas bien lu mon article ! NON
!!!! Sous peine de me voir hantée par ma belle- mère ! :p