Pages

dimanche 25 novembre 2012

Christstollen de Dresde

Christstollen de Dresde


Le beurre et l'argent du beurre
On estime la naissance de ce pain en Allemagne dans la région de la Saxe aux alentours du XIVème siècle; il était confectionné pendant le temps de l'avent qui, dans les pays catholiques, était période de carême. Comme c'était une période de maigre, sans beurre, le pain n'était pas terrible. Deux princes demandèrent en 1450 au pape Nicolas V de lever l'interdiction sur le beurre. Ce n'est qu' en  1490 que le pape Innocent VIII leva l'interdiction , mais ce fût au prix d'une taxe à verser à l'Eglise! Depuis lors, les boulangers et pâtissiers durent s'acquitter de cet impôt pour avoir le droit de confectionner les stollen ; c'était "l'argent du beurre"...
On dit  que la forme caractéristique de ce délicieux pain aux fruits confits symbolise l'enfant Jésus emmailloté dans ses langes (c'est pourquoi on fait un pli dans la pâte avant la cuisson, ainsi on simule le fait de couvrir).

La préparation du Christstollen prend pas mal de temps, donc assurez-vous d'avoir quelques heures devant vous car il y a plusieurs levées. Avec la quantité de pâte vous pourrez confectionner un gros pain ou deux petits (dans ce cas il vous faudra adapter le temps de cuisson) et, bien emballé, il se conservera au moins un mois. Je ne prétends pas avoir LA recette, c'est une façon de le faire. Je n'ai pas trouvé deux recettes identiques, alors j'ai adapté.
Ce dont je suis sûre c'est qu'il faut l'offrir à Noël évidemment !!!



Pour 8 à 10 personnes - Préparation : 45 mn - Levée  : 3 h - Cuisson : 1 h

Pour la pâte :
180 g de raisins secs de Corinthe 
6 c à s de rhum 
450 g de farine
120 g de sucre
1 cube  de levure de boulanger (42 g)
125 ml de lait tiède
200 g de beurre doux à température ambiante
125 g de poudre d'amandes
125 g d'écorces de citron confites (j'ai mis du cédrat) en dés
125 g d'écorces d'oranges confites  coupées en dés
1 pincée de sel

Pour le saupoudrage :
4 c à s de beurre fondu
1 sachet de sucre vanillé
5 c à s de sucre glace


1 - La veille, lavez et égouttez les raisins de Corinthe. Versez-les dans un bol et arrosez avec le rhum (je n'avais pas envie d'attendre 24 h, alors j'ai fait chauffer le rhum et j'ai fait gonfler les raisins dedans, 1 heure a suffi).

2 - Faire un puits avec 100 g de farine, émiettez la levure, versez un peu de lait tiède et 1 c à café de sucre, puis mélanger à la fourchette pour faire une pâte souple. Laissez reposer 15 mn sous un torchon. Ensuite, ajoutez le reste de farine, de lait, de sucre, la poudre d'amandes, les fruits confits, le sel, le beurre en parcelles et les raisins de Corinthe égouttés. Pétrissez jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Laissez lever 1 h sous un torchon propre dans un endroit tiède.

3 - Pétrissez une nouvelle fois la pâte sur un plan de travail fariné et laissez lever encore une heure. Sur une surface farinée abaissez la pâte au rouleau en un rectangle de 5 ou 6 cm d'épaisseur et pliez la pâte dans le sens de la longueur en la rabattant des deux tiers (comme si vous mettiez la couverture sur le petit Jésus) ce qui lui donnera sa forme particulière. Préchauffez votre four à 200°C.
4 - Placez votre pain sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé, badigeonnez-le d'eau chaude avec un pinceau. Laissez reposer la pâte encore 1 h et mettez au four  pour 20 mn à 200° puis baissez à 180° pour le reste de la cuisson, soit 40 mn environ. Vérifiez la cuisson en plantant une aiguille dans le pain, si elle ressort sèche le pain est cuit. 

5 - A la sortie du four, badigeonnez la pain avec le beurre fondu. Mélangez les sucres et saupoudrez-en le stollen, badigeonnez encore une fois de beurre fondu et saupoudrez de sucre vanillé à nouveau. Laissez reposer le stollen une journée à température ambiante.

6 - Pour que le stollen développe tous ses arômes, attendez 2 semaines avant de le goûter. Conservez-le bien emballé dans du papier sulfurisé dans un endroit frais (mais pas au réfrigérateur) et sec.


Le petit plus... On peut varier les fruits confits et ajouter des épices telles que la cardamome ou ajouter un zeste de citron râpé.

Sources : Burda HS Cuisine créative et Douceurs de Noël de Nicole Renand (First)
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

Valérie a dit…

Hum cette recette fait très envie !
je crois que je vais la tenter.
Merci pour le partage.

Isa a dit…

Merci Valérie, dès que vous l'aurez faite, donnez-moi vos impressions.

La Cuisine du Jardin a dit…

Ah j'adore ce dessert, je l'ai référencé sur http://www.miss-noel.com
bises

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Superbe ton Stollen !

ManueB a dit…

j'adore ton Stollen , il est super bien réussi, miam

bon weekend

manue :))