Pages

dimanche 31 janvier 2016

Poulet au poivre vert

Poulet au poivre vert




Comme mon poulet s'était transformé en poisson la semaine dernière (voir ici), je suis allée en acheter et je me suis vengée sur le poivre vert. Vous en mangez souvent vous ? C'était le truc à la mode dans les années 80, surtout avec les magrets de canard, aujourd'hui ça fait un peu vintage (ce mot-là est très fashion), mais je dois avouer que j'aime tout particulièrement son petit goût fruité et frais et il est beaucoup plus doux que le poivre noir. Le savez-vous, le poivre vert est formé des fruits immatures du poivrier, que l’on utilise frais, séchés, ou lyophilisés. Les baies de poivre vert sont aussi conservées dans une saumure ou dans du sel mais toujours présenté en grains. Doux et élégant, peu piquant,parfumé, c'est lorsqu'il est broyé que son arôme se développe. C'est un accompagnement parfait des volailles et du gibier dans les sauces et les terrines, de plus il est très décoratif. J'utilise toujours le poivre vert en saumure, c'est sous cette forme que son goût est le mieux préservé, à mon sens.

Bon, revenons-en à notre poulet :  la recette est un peu longue à préparer, mais elle vaut la peine ; les différentes épices qu'elle contient feront voyager vos papilles. La viande garde un incroyable moelleux  puisqu'elle cuit dans un bouillon à feu tout doux. Alors convaincus ? Je vous emmène...

Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : environ 1 heure



4 belles cuisses de poulet fermier
2 pointes de couteau de paprika
1 pincée de gingembre frais râpé
1 cs d'huile neutre
20 g de beurre
1 petit oignon
1 petit poireau
100 ml de vin blanc sec
sel




Pour la sauce

20 g de beurre
2 échalotes
1 cc de moutarde douce
3 gouttes de sauce Worcestershire
100 ml de vin blanc sec
4 cs de crème fraîche liquide
2 cs de poivre vert en saumure 
sel, poivre du moulin


1 - Epluchez l' oignon et émincez-le finement. Nettoyez le poireau et émincez-le en fine julienne (bâtonnets). Mélangez un peu de sel avec le paprika et le gingembre râpé, frottez bien les cuisses de poulet de tous côtés avec ce mélange.

2 - Dans une grande sauteuse faites dorer les cuisses de poulet sur les deux faces, retirez-les de la sauteuse et réservez au chaud.
Faites fondre le beurre dans le fond de cuisson du poulet, ajoutez le poireau et l'oignons émincés, faites-les revenir à feu doux et quand ils sont tendres versez 100 ml de vin blanc et portez à ébullition. Remettez les cuisses de poulet dans la sauteuse et laissez mijoter 30 à 40 mn à feu doux à couvert. 


3 - Pendant ce temps, préparez la sauce : épluchez les échalotes et émincez-les finement. Faites-les blondir dans une petite casserole dans le beurre à feu doux. Ajoutez la moutarde, le poivre noir du moulin, la sauce Worcestershire et 100 ml de vin blanc. Portez à ébullition une fois et ajoutez dans la sauteuse avec le poulet au bout de 20 mn de cuisson de celui-ci.

4 -  Quand le poulet est cuit, sortez-le de la sauteuse et réservez-le au chaud. Passez la sauce au chinois, reversez dans la sauteuse, ajoutez le poivre vert, laissez bouillir doucement 5 mn. Incorporez la crème et remettez lz poulet dans la sauce, laissez réchauffer doucement sans faire bouillir. Servez les cuisses de poulet nappées de leur sauce avec des pâtes fraîches.

Le petit plus... Faites la même recette avec du canard ou de la pintade.
 





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 janvier 2016

Cabillaud au curry

Cabillaud au curry



Dans une émission de télé j'ai vu, il y a quelques jours,  une recette de poulet au curry et lait de coco. Or,  il se trouve que j'adore le curry et là j'ai eu envie d'en manger tout de suite. Je file vers le congélateur et horreur, je n'ai plus de poulet. Damned ! Alors faute de mieux, j'ai choisi de cuisiner du poisson... Et bien, je ne regrette pas du tout ;  le cabillaud cuisiné ainsi est délicieux et super rapide à préparer. En moins de 20 mn le tour est joué ! Juste pour moi, personne d'autre n'aime le curry ici, je l'ai servi avec du riz nature, ce qui à mon sens est le meilleur accompagnement. En plus j'ai la chance d'avoir un excellent curry de Madras rapporté de La Réunion par mon ami Jacky il y a quelques mois dans un joli panier... mais je vous en reparlerai.
Donc voilà comment j'ai commis le péché de gourmandise ce mardi :)). Vous voulez en savoir plus ? Suivez-moi !

Pour 4 personnes - Préparation : 5 mn - Cuisson : 15 mn 


4 pavés de cabillaud
2 cs d'huile d’olive
1 oignon
1 petit poivron rouge
1 petit poivron vert
20 cl de lait de coco
20 cl d’eau
1 cs de curry de Madras en poudre
1/2 cc de pâte de curry rouge
sel,
poivre noir du moulin

 
1 - Épluchez et émincez finement l’oignon. Lavez  les poivrons. Enlevez les graines et émincez-les en lanières. Dans un wok ou une sauteuse, faites revenir l’oignon et les poivrons dans  l’huile d’olive pendant 5 min environ. Ajouter ensuite les deux curry et mélangez quelques instants.

2 - Versez doucement le lait de coco puis l'eau. Mélangez bien. Quand la sauce commence à frémir, ajoutez le cabillaud coupé en gros cubes. Salez, poivrez et laissez cuire à frémissement au moins 10 mn en retournant les morceaux de temps à autre. Si à la fin de la cuisson, la sauce n'est pas assez épaisse, retirez les morceaux de poisson de la sauteuse et gardez-les au chaud. Ensuite faire bouillir la sauce 5 bonne minutes en remuant jusqu'à bonne consistance. Baissez le feu et remettez les morceaux de poisson pour les réchauffer quelques instants. Servez avec un riz nature.


Le petit plus... Faites la même recette avec du poulet coupé en morceaux et rissolés 15 mn dans une sauteuse dans un peu d'huile. Ajoutez-le à la sauce et laissez mijoter 10 à 15 mn.


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 23 janvier 2016

La poire dans tous ses états

La poire dans tous ses états



En hiver les fruits sont rares, et on a vite fait d'être lassés de manger toujours les mêmes. Pourtant il y en a un dont je ne me lasse jamais, c'est la poire. On peut la consommer sucrée ou salées et avec beaucoup de facilité en faire des plats somptueux, voire gastronomiques. Juteuses et parfumées elles ne déçoivent jamais, d'autant qu'ici j'ai la chance d'avoir des producteurs. Je vous livre un récapitulatif des recettes de poires que je vous ai proposées ces 4 dernières années. Régalez-vous ! Cliquez sur le titre pour accéder à la recette...













  





 



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 14 janvier 2016

Châtaignes confites aux échalotes et aux noix

Châtaignes confites aux échalotes et aux noix


Tout d'abord je vous souhaite une très bonne année 2016, en espérant que les folies du monde vont s'apaiser... Profitez de la vie et de ses plaisirs et aimez ceux qui vous entourent.

Merci à tous ceux d'entre vous qui sont venu me visiter sur ce blog et qui sont fidèles depuis 4 ans, vous avez été plus de 500 000 ! Vos commentaires sont une source d'inspiration pour moi ; c'est  un plaisir de vous lire, sans vous ces pages seraient vides de sens.
 
Me voici de retour, avec un ordinateur tout neuf (le père Noël a été généreux) ! Du coup je suis très en retard dans mes publications.  Qu'à cela ne tienne, je vais essayer de me rattraper... Tout d'abord je vous propose une recette de châtaignes (ben non je ne dis pas marrons, j'aime appeler un chat, un chat...). J'aime faire cette préparation pour accompagner mes volailles et viandes de fêtes mais aussi un bon rôti de veau ou de porc.  Ces jolies châtaignes sont bien brillantes et fondantes, avec ce subtil goût d'anis apporté par le fenouil. On ajoute un peu de croquant avec les noix, et les échalotes apportent une note sucrée. Bien évidemment, c'est un accompagnement un peu roboratif qu'il faut consommer avec parcimonie. Je vous conseille donc de servir aussi des légumes verts avec votre viande.

Pour 4 personnes - Préparation : 10 mn - Cuisson : 50 mn


1 kg de châtaignes (marrons) au naturel ou sous vide
1/2 cc de graines de fenouil
8 échalotes grises 
50 g de beurre
100 g d'oignons
80 g de cerneaux de noix
700 ml de bouillon de volaille de bonne qualité (maison pour moi)
sel, poivre noir du moulin

1 - Epluchez les échalotes et les oignons, laissez entières les échalotes et émincez les oignons. Dans une sauteuse, faites chauffer le beurre et mettez-les à colorer doucement avec les graines de fenouil 2 ou 3 mn. Versez à hauteur le bouillon de volaille, couvrir et laissez cuire 30 mn à feu doux.


2 - Ajoutez ensuite les châtaignes, salez, poivrez et et laissez cuire encore 10 à 15 mn jusqu'à ce que le liquide ait beaucoup réduit. Faites rouler doucement le contenu de la sauteuse afin que les châtaignes soient recouvertes d'une jolie couche bien brillante. Ajoutez alors les cerneaux de noix et laissez confire encore 5 mn sur feu moyen. Surveillez bien afin que la préparation n'attache pas. Servez avec le jus de la viande ou de la volaille qui les accompagne.

Le petit plus... Vous pouvez remplacer les graines de fenouil par un petit fenouil frais émincé que vous ferez revenir en même temps que les oignons et les échalotes.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !