Pages

samedi 31 mai 2014

Boeuf au curry rouge

Boeuf au curry rouge


Les curry j'adore,  monsieur n'aime pas mais pas question que je m'en passe... Alors j'en profite quand je déjeune seule ou quand je fais un repas entre filles. Cette recette au curry rouge est parfaite avec du boeuf mais parfois je la fais avec du canard (sauvage ou d'élevage). La viande est rapidement rissolée avec des oignons et cuite dans une sauce au curry et lait de coco délicatement parfumée à la citronnelle. Voici un repas vite préparé et avec des nouilles chinoises (ou du riz) vous aurez un plat complet. Des parfums d'Asie dans la cuisine ça vous donne des envies d'évasion, je vous emmène en voyage? 

Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 12 mn


600 g de boeuf (rumsteak, faux-filet)
2 oignons
1/2 bouquet de basilic
1 tige de citronnelle fraîche
4 cs de pâte de curry rouge (pas trop pimenté pour moi)
60 cl de lait de coco
1 cc de paprika
1 cs d'huile végétale pour le wok (ou la sauteuse)
sel, poivre noir du moulin

1 - Coupez le boeuf en lanières.Salez et poivrez. Epluchez les oignons et coupez-les en fines rondelles. lavez le basilic et détachez les feuilles. Emincez-les si elles sont grandes. Lavez la tige de citronnelle et coupez-la finement.


2 Faites chauffer l'huile dans le wok (ou une sauteuse), faites-y revenir les oignons à feu assez vif 2 mn, ajoutez la viande et faites revenir encore 3 mn en mélangeant bien. Retirez le tout du wok et essuyez-le avec du papier absorbant.

3 - Faites chauffer dans le wok la pâte de curry rouge quelques instants pour qu'elle dégage tous ses arômes. Ajoutez le lait de coco le paprika et la citronnelle, laissez frémir 5 mn en remuant. Remettez le boeuf aux oignons ainsi que le basilic dans le wok et laissez réchauffer doucement quelques minutes. Servez immédiatement avec des nouilles chinoises ou du riz.


Le petit plus... Si vous voulez faire la recette avec du canard, utilisez deux beaux magrets mais prenez soin d'enlever la peau avant de les cuire.

Source : Saveurs d'ailleurs - Editions Montadori
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 mai 2014

Salade croquante toute en couleur

Salade croquante toute en couleur


En ce moment j'ai envie de légèreté. Les légumes de printemps ont fait leur apparition pour ma plus grande joie et je me prépare des petites salades pleine de couleurs et de saveurs pour contraster avec ce vilain ciel qui reste gris. Des radis, des pommes Pink Lady® bien fermes et sucrées, des oignons nouveaux, un poivron jaune, des tomates et du basilic : j'ai une jolie palette ! Je partage avec vous ?


Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn


1 petite botte de radis
3 belles tomates 
2 oignons nouveaux
2 pommes Pink Lady®
le jus d1/2 citron
1 petit bouquet de basilic
150 g de fromage blanc à 20 %
1sc de moutarde forte de Dijon
1cs de vinaigre de Xerrès
sel, poivre noir du moulin 



1 - Nettoyez les radis et coupez-les en rondelles. Pelez le poivron jaune, coupez-le en dés ainsi que les tomates. Lavez et émincez finement les oignons nouveaux ainsi que le vert des tiges. Pelez les pommes (sauf si elles sont bio) et détaillez les en petits cubes. Versez immédiatement dessus du jus de citron afin qu'elles ne s'oxydent pas. Déposez le tout dans un.saladier.

2 - Dans un petit bol, mélangez le fromage blanc, la moutarde, le vinaigre, le sel et le poivre. Versez dans le saladier. Ajoutez les feuilles de basilic émincées. Mélangez bien et servez frais.


Le petit plus... Vous pouvez remplacer les Pink Lady® par des Granny Smith si vous préférez les pommes plus acides et ajouter des noisettes concassées à votre salade.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 mai 2014

Omelette aux courgettes au Chavignol et à la menthe

Omelette aux courgettes au Chavignol et à la menthe



Parfois quand je fais la cuisine, je prépare trop d'ingrédients alors je les réserve (frigo, congélateur) afin de les intégrer à une autre recette, plus tard. Ainsi, hier midi il me restait des tiges d'oignons nouveaux et une demi-courgette en brunoise, comme je n'aime pas jeter j'ai imaginé cette petite omelette pour le dîner. Dans le frigo j'avais des crottins de Chavignol et la menthe pousse à foison dans le jardin... Hop hop hop, en deux temps trois mouvements me voici avec une omelette bien goûteuse et parfumée. 

Pour 4 personnes - Préparation : 10 mn - Cuisson 10 mn


8 oeufs
4 petites courgettes bio
4 petits oignons nouveaux
2 crottins de Chavignol semi-affinés ou frais
1 cs d'huile d'olive
1 cs de menthe fraîche ciselée
1 bonne pincée de piment d'Espelette
sel, 

1 - Lavez et découpez vos courgettes en brunoise(petits dés). Emincez les oignons. Faites revenir le tout dans une poêle anti-adhésive avec 1 cs d'huile d'olive quelques minutes, les courgettes doivent être cuites mais légèrement croquantes. Salez.

2 - Cassez les oeufs dans un saladier, battez-les en omelette. Ajoutez le fromage de chèvre coupé en morceaux, la menthe ciselée et le piment d'Espelette. Versez sur les courgettes et laissez cuire doucement votre omelette à votre convenance (il faut que le fromage ait le temps de fondre). Personnellement je l'aime baveuse, mais ceci est affaire de goût. Si vous trouvez quelle ne cuit pas assez vite en surface, vous pouvez la glisser quelques minutes au four comme on le fait avec les tortillas. Servez aussitôt avec une salade verte.


Le petit plus... Pour rendre cette omelette plus consistante ajoutez quelques pommes de terre cuites 15 mn à l'eau bouillante salée en même temps que les courgettes. Et si vous n'aimez pas le fromage de chèvre, utilisez de la féta ou de la ricotta.


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 mai 2014

Biscuits tendres au citron

Biscuits tendres au citron 
Biscotti morbidi al limone
    

Que font des blogueuses et les blogueurs culinaires en dehors de leur blog ? Vous vous posez cette question ? Et bien accessoirement, nous travaillons, nous avons une vie de famille et nous échangeons sur des réseaux sociaux. Et on parle de quoi, je vous le donne en mille : de cuisine ou de pâtisserie !!! La semaine dernière Manue du blog "Hum, ça sent bon..." a partagé sur sa page facebook  une recette italienne (ici),  des jolis petits biscuits au citron qui ont très vite attiré mon attention. Mon italien est limité, et comme elle a bien compris que je bavais d'envie, elle a eu la gentillesse de me traduire le texte tout de suite. Cool ça, non ? Merci Manue car ces biscuits sont hyper bons ! Tendres, fondants et citronnés à souhait ; avec un bon thé, une merveille ! Vous aussi, vous voulez goûter ces douceurs italiennes, suivez-moi !

Pour 8 personnes - Préparation : 10 mn - Cuisson : 20 mn


300 g de farine 
1 jus de citron + le zeste
120 g de sucre
1 oeuf 
100 g de beurre 
1/2 sachet de levure chimique
sucre semoule et sucre glace pour l'enrobage




1 -  Dans un saladier travaillez le beurre et l'oeuf au batteur électrique puis ajoutez le jus et le zeste du citron, ainsi que  le sucre. Ajoutez ensuite la farine et la levure. La pâte doit être homogène. Laissez-la  reposer 30 mn au réfrigérateur. 

2 - Préchauffez le four à 180°C. Formez des petites boules de pâte dans vos mains, roulez-les d'abord dans le sucre semoule puis le sucre glace. Enrobez-les bien. Déposez-les sur une plaque à four munie de papier sulfurisé en prenant soin de les espacer car elles vont gonfler un peu. Cuire au four 15 mn. Les biscuits ne doivent surtout pas dorer. Laissez-les refroidir sur une grille.


Le petit plus... N'hésitez pas à mettre trop de sucre glace à l'enrobage pour que les biscuits soient bien blancs comme sur la photo italienne, j'ai eu la main un peu légère. Mais cela ne gâte en rien le goût !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 mai 2014

Salade de champignons crus à l'huile d'olive et au citron

Salade de champignons crus à l'huile d'olive et au citron


Le joli temps des salades revient ! Pour changer un peu des habituels tomates, concombres et compagnie, je vous propose aujourd'hui de vous régaler avec des champignons de Paris bien blancs et tous croquants. Ils ont mariné dans un mélange d'huile d'olive,  citron,  graines de coriandre et  feuilles de laurier, du sel, du poivre et c'est tout ! Il faut juste patienter une heure ou deux pour que les saveurs se diffusent avant de déguster ce concentré de fraîcheur. 

Pour 4 personnes - Préparation : 10 mn - Repos : au moins 1 h


500 g de champignons de Paris très frais
le jus de 1 citron jaune
3 cs d'huile d'olive
4 feuilles de laurier fraîches
1 cs de graines de coriandre
sel, poivre noir du moulin


Coupez les pieds terreux des champignons et passez-les rapidement sous le robinet. Séchez- les et tranchez-les avec un couteau bien aiguisé. Mettez-les dans un saladier et arrosez-les aussitôt de jus de citron (ainsi il resteront bien blancs). Ajoutez l'huile d'olive, les graines de coriandre, les feuilles de laurier détaillées en lanières, le sel et le poivre. Mélangez et laissez reposer au frais au moins une heure.


Le petit plus... Versez cette salade dans des bocaux hermétiques et partez en pique-nique !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 mai 2014

Pavlova aux fraises et aux framboises

Pavlova aux fraises et aux framboises


Il y a quelques jours en parcourant les pages d'accueil de mon compte Facebook, je suis tombée en arrêt devant une publication d'Anne du blog qu'on ne présente plus " Papilles et pupilles". Elle avait posté une pavlova. Pourquoi ça m'a toujours fait peur ? Je ne sais pas. J'ai reculé devant celle de Jaimie, celle de Nigella... Toujours est-il que cette fois j'ai décidé de me lancer, en confiance, car chaque fois que j'ai fait des recettes proposées par Anne elles étaient top. J'ai bien fait !!! Pour une première, elle est réussie, non seulement jolie, mais boooonnne !!!! Craquante dehors, fondante dedans...  et garnie de très bons fruits bien parfumés achetés chez mon primeur à Sully .  Ici on a tous été fans. La seule chose que j'ai ajouté, ce sont des pistaches pour la couleur (je n'ai pas servi de coulis). Que dire d'autre : just perfect ! Je vous recommande la recette et sur le blog d'Anne vous trouverez le making of et toute l'histoire de la jolie ballerine qui, jadis, inspira ce dessert http://www.papillesetpupilles.fr/2013/05/pavlova-aux-fraises-et-framboises.html/http://. Plusieurs de mes copinautes en ont eu l'eau à la bouche et déjà d'autres pavlovas fleurissent sur la toile. Vous vous lancez aussi? Il suffit de savoir tenir un batteur... et épatez vos belle-mères et vos copines. Prévu chez moi : un petit atelier pavlova avec ma fille de passage le week-end prochain... ;-)

Pour 6 personnes - Préparation : 15 mn - Cuisson : 1 h 15


Pour la meringue :
4 blancs d’oeufs
200 g de sucre
1 cuillère à café de vinaigre blanc
1 cuillère à soupe de Maïzéna

Pour la chantilly : 20 cl de crème liquide entière
50 g de sucre glace




Pour la garniture :10 fraises
15 framboises

Pour la déco :
sucre glace
quelques pistaches décortiquées


1 - Préchauffez le four à 120°C. Montez les blancs en neige avec le vinaigre. Quand ils commencent à être fermes, ajoutez la Maizéna, puis le sucre petit à petit. Battez jusqu'à ce que le mélange devienne brillant et que se forment au bout des "becs d'oiseau" (une pointe de forme quand on sort les batteurs des blancs d'oeufs).

2 - Versez la meringue sur une plaque à four munie d' une toile de silicone ou de papier sulfurisé. Etalez en un joli ovale assez épais et régulier (au moins 4 cm). Mettez au four pour 1 h 15 (chez moi c'est four ventilé). La meringue va juste blondir légèrement mais restera bien moelleuse au centre. Laissez refroidir. Cette étape de la recette peut être faite la veille.

3 - Au moment de servir, nettoyez et équeutez les fraises, coupez-les dans le sens de la longueur. Passez les framboises dans un torchon humide avec délicatesse, elles sont fragiles et n'aiment pas l'eau. Versez la crème liquide dans un bol bien froid. Fouettez la crème bien froide, elle aussi, avec le sucre jusqu’à ce qu’elle monte en chantilly.

4 - Etalez la crème chantilly sur la meringue et disposez joliment les fruits dessus, n'hésitez pas à en mettre beaucoup. Répartissez les pistaches  concassées et saupoudrez d'un voile de sucre glace. Servez aussitôt avec, éventuellement, un coulis de framboises.


Le petit plus... Pour varier, ajoutez d'autres fruits rouges : myrtilles, groseilles, mûres ainsi que des morceaux de pêches, d'abricots. Faites en fonction des saisons, la pavlova se décline tout au long de l'année !


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 10 mai 2014

Jarret de veau braisé au cidre

Jarret de veau braisé au cidre



On est au mois de Mai ! Ah bon, je n'avais pas remarqué ! Le ciel est gris, il vente, il pleut et il ne fait pas chaud. Pas très réjouissant tout ça. Consolons-nous en cuisine avec des petits plats réconfortants. Quelques beaux morceaux de jarret de veau lentement mijotés dans du cidre avec des oignons et  des pruneaux ; voici un joli plat qui  revigore. La comfort food dans sa splendeur ! Quelques pommes de terre à la suédoise pour accompagner (recette ici) et le tour est joué, voici un repas complet. Alors ça vous tente, vous qui vivez au nord de la Loire dans la grisaille printanière ?  (C'est pour les autres aussi., mais bon les plats mijotés quand il fait 30°... Gardez la recette pour l'automne).

 Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 1 h 40


1 kg de jarret de veau
1 oignon
4 gousses d'ail
1 bouquet garni
1 branche de céleri
1/2 citron
40 cl de cidre doux
1/2 l de bouillon de veau
20 pruneaux dénoyautés
1 cs d'huile
30 g de beurre ou de margarine
sel, poivre noir du moulin 

1 - Pelez et émincez l'oignon et l'ail. Nettoyez le céleri et coupez-le en tronçons. salez et poivrez le jarret de veau.

2 -  Dans une cocotte en fonte, faites revenir le jarret de tous les côtés dans le mélange beurre-huile. Retirez la viande  et ajoutez l'oignon  et le céleri dans la cocotte, laissez revenir doucement quelques minutes et ajoutez l'ail au dernier moment (il ne doit pas dorer sous peine de devenir amer). 

3 - Remettez la viande dans la cocotte, ajoutez le 1/2 citron, le bouillon, le cidre et le bouquet garni. Salez légèrement. Portez à ébullition, couvrez et laissez mijoter 1 h. ajoutez les pruneaux dans la cocotte et laissez cuire 30 mn. Servez bien chaud, la viande entourée de ses pruneaux avec des pommes de terre à la suédoise ou des pâtes fraîches.

 
Le petit plus... Accompagnez votre plat d'un Chinon rouge. Si  vous n'avez pas de cidre doux ou si vous craignez le sucré-salé, prenez du cidre brut ça marche aussi !

Source : Cuisine actuelle - Automne 2003
.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 5 mai 2014

Tartelette feuilletée fraise rhubarbe

Tartelette feuilletée fraise rhubarbe 


Les fraises sont sur tous les marchés maintenant. La rhubarbe au jardin est prête à être cueillie. Ces deux-là s'associent dans un parfait ensemble pour égayer nos papilles. Aujourd'hui c'est sous forme de tartelettes. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, vous avez un dessert simple, succulent et presque sans sucre (3 cs en tout et pour tout), à condition que les fraises soient mûres. Pour aller plus vite, faites votre compote la veille (ou bien achetez-la). J'ai sacrifié quelques fleurs de fraisiers pour vous offrir ces jolies tartelettes, ah vous salivez déjà... alors voici la recette !


Pour 4 personnes - Préparation : 40 mn - Cuisson : 30 mn


1 bloc de pâte feuilletée de 400 g
500 g de fraises gariguette
300 g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons
3 cs de sucre en poudre (pour cuire la rhubarbe)

1 - Compote de rhubarbe : placez la rhubarbe dans une casserole avec les 3 c à s de sucre et 2 c à s d'eau. Faites cuire 30 mn à feu doux pour obtenir une compote, goûtez pour ajuster la quantité de sucre si nécessaire. Laissez refroidir.  


2 - Abaissez la pâte sur un plan de travail fariné, découpez 4 cercles avec un emporte-pièce de 13 cm, déposez-les sur une plaque à four munie de papier sulfurisé ou d'une feuille silicone. Posez une autre feuille sur les ronds de pâte et une autre plaque que vous maintiendrez en place avec un poids éventuellement. Faites cuire à 200°C 15 mn. Laissez refroidir sur une grille.

3 - Sur chaque fond de pâte feuilletée déposez une couche pas trop épaisse de compote de rhubarbe. Lavez et équeutez les fraises, coupez-les en deux et disposez-les harmonieusement sur chaque fond de pâte. Voilà c'est prêt, mais si vous êtes très gourmand servez avec de la chantilly.


Le petit plus... J'ai fait ma compote maison mais, si le temps vous manque, vous pouvez acheter de la compote de rhubarbe dans votre magasin préféré !
Rendez-vous sur Hellocoton !